Au Portugal en est un peu des toqués de la soupe, il faut dire qu'on est tombé dedans quand on était petit à une fréquence assez soutenue. Même si on a un jour ou l'autre fait la grimace parce qu'on nous a servi une soupe à midi et au dîner et encore le lendemain, nous continuons à en manger à l'âge adulte et à la servir et reservir. Parfois elle tient lieu de repas léger à elle seule ou alors elle est servie en entrée et prépare l'estomac à reçevoir les autres aliments. Elle rassasie, on ne se goinfre pas après une bonne soupe et elle apporte une bonne quantité de vitamines et de fibres. 

Celle-ci n'est pas traditionnelle mais là aussi les habitudes culinaires ont changé avec le temps, on regarde un peu ailleurs, histoire de ne pas se lasser. En plus, en ce moment c'est "quoi qu'on voit" sur les étals ou disponibles dans nos jardins? Ben... des courges, des potirons et autres curcubitacés, alors on en profite pour faire des soupes!

 

  • 600 gr de courge butternut pelée er détaillée en petits cubes
  • 1 ou 2 oignons
  • 2 gousses d'ail
  • 1 blanc de poireau
  • 1 cuillère à soupe de safran ou curcuma, (variante: 2 cuillères à thé de curry)
  • 1 litre de bouillon de volaille
  • 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • sel et poivre au goût
  • Graines de courges et de tournesol grillées, légèrement salées

 

Dans un faitout faites fondre les oignons coupés, les gousses d'ail, les morceaux de courge et le blanc de poireau émincé. 

Ajoutez le safran et faites revenir

Versez le bouilon et laissez cuire les légumes.

Vérifiez l'assaisonnement et rectifiez si nécéssaire.

Réduisez en fine purée au mixeur et alongez de bouillon si le potage est trop épais.

Faites griller légèrement les graines dans une poêle anti adhésive avec un peu de sel et de poivre.

Servez chaud, parsemé des graines, avec un petit quelque chose ou en entrée hivernale.

Si vous y tenez, servez avez un trait de crème ou alors un peu de yaourt nature et un trait de jus de lime et parsemez de feuilles de coriandre.